LIVRAISON OFFERTE A PARTIR DE 20€ D'ACHATS
Comment adopter des animaux de la ferme chez soi ?

Comment adopter des animaux de la ferme chez soi ?

de lecture

Les animaux de ferme séduisent de plus en plus de personne. Bien que les animaux de compagnie soient considérablement appréciés, le nombre de foyers qui accueille des animaux d’élevage augmente de manière importante. Apportant un semblant de vie en campagnae et idéal pour une bouffée d’air fraiche et naturelle, adopter un animal de la ferme demande avant tout le respect du bien-être animal.

Les animaux de la ferme : Où les adopter ?

Avant de procéder à l’élevage des animaux de ferme, il est important de savoir où les adopter. À la différence des animaux de compagnie qui s’adoptent auprès de la SPA, des particuliers ou auprès d’une animalerie, les animaux de la ferme se trouvent généralement auprès des associations et des fermes

De nombreuses associations s’apparentent à de véritables fermes et viennent en aide à la protection des animaux. Essentiellement motivée dans le but de sauver les animaux de l’oubli et de la maltraitance, cette protection animale se manifeste par la préservation de leur bien-être

Ainsi, à titre d’exemple, pour adopter des animaux, la meilleure option est de se tourner vers les associations telles que Groin Groin, la Ferme des Rescapés ou encore L’Arche de Noé.

animaux élevage

Les animaux de ferme et leur espace de vie

L’enclos des animaux de ferme

Animaux de ferme comme animaux domestiques requièrent un espace adapté à leurs activités de vie comme on peut le voir sur ce blog d’animaux de ferme. En fonction des animaux choisis, il faut veiller à construire un enclos renforcé d’un grillage dans la mesure du possible. Cet enclos empêche les animaux de s’enfuir, et écarte par ailleurs tous prédateurs. En cas de mauvais jours, il est important d’ajouter une litière, de la paille et une niche selon les animaux. Le plus important est de s’assurer de toujours mettre à leur disposition une mangeoire et un abreuvoir.

Définir l’espace

A la différence des grandes fermes de campagne, les foyers des grandes villes ne peuvent bénéficier d’un espace extérieur aussi vaste. Toutefois, cela n’exclue pas le fait qu’élever des animaux et créer une mini-ferme requiert un espace adapté. En plus de l’espace dédié à leur activité, les animaux de ferme nécessitent également diverses installations spécifiques comme le poulailler ou les clapiers à lapins. 

Découvrir les animaux de ferme : Quels animaux adopter ?

Avant de choisir les animaux à adopter, il est essentiel de s’informer sur les animaux et leurs habitudes. L’idéal est de consulter des professionnels tels que l’animalier, le fermier, le vétérinaire ou encore l’éleveur.

Les oiseaux : poules et canards

Parmi les animaux de ferme les plus appréciés on retrouve les oiseaux de la basse-cour comme les canards, les poussins, les oies ou encore les poules. Ces animaux peuvent en effet devenir de vrais compagnons de vie. 

En plus de pondre des œufs, ces bêtes sont des recycleuses nées puisqu’elles consomment les restes et les mauvaises herbes. Toutefois, avant d’opter pour ces animaux, il est primordial de veiller à les éloigner du voisinage pour éviter toutes gênes sonores ou olfactives.

Les cochons nains et chèvres naines

Les petits animaux prennent une place spécifique auprès des fermes. Les chèvres naines sont adorables, très sociables et s’adaptent parfaitement aux petits mètres carrés. En dehors des chèvres, il est possible de choisir des cochons nains, parmi les races, on retrouve :

  • Le cochon vietnamien ;
  • Le mini porc Göttingen ;
  • Le Kunekue ;
  • Le choctaw.

À l’inverse des chèvres, les cochons nains demandent un espace de vie plus vaste. Néanmoins, ils mangent de tout et d’une quantité conséquente

En dehors des animaux précédemment cités, les élevages bovins sont également possibles avec un espace propice. Les équidés, les moutons ou les classiques petits lapins sont tout aussi intéressants.

Concernant la règlementation, certains animaux nécessitent une déclaration ou une identification.